Je m’en remets à Toi Seigneur

Quand tout semble aller mal,
Quand notre foi est mise à l’épreuve,
Quand notre coeur est meurti,
Quand notre âme est troublée,
Quand notre esprit est bouillonnant
de questions sans réponses,
Quand notre volonté est en conflit avec nos convictions !
Nous nous en remettons à toi Seigneur,
Toi seul peut mettre la paix, là où il y’a le trouble !
Toi seul peut réconcilier nous avec nous même !
Toi seul peut venir nous guider dans notre qête du Bonheur !
C’est ce que tu réalises tous les jours pour tes enfants
Et je crois qu’aujourd’hui encore tu le feras pour moi !
Je veux le vivre car tu m’as créé pour le Bonheur
et je veux vivre ce Bonheur avec Toi.

Merci Seigneur !!

Cinthia A

Rebellious Marriage

"We must not transform our marriages for the sake of the
marriage. We must embrace the truth that marriage is
always intended to point beyond itself. We must decide that
marriage is not an end, but a means to an end.

Marriage is never meant to be the place where we are finally
satisfied. Marriage is meant to be the beginning of an
insurrection. An uprising on a global scale.

I think marriage is intended to be a rebel training ground, an
institution that undermines all others. I think marriage is
meant to be a redemptive event through which the broken
systems of our world are turned upside down. I think
marriage teaches us to live in radically counter-cultural ways,
because this broken crumbling world cannot be healed by
anything less than a radical, crazy love.

In a hyper-competitive world, our sacrifice is rebellion. In a
world of instant gratification and whimsical exchangeability,
our commitment is rebellion. In a world of strength and
might and power, our vulnerability is rebellion. In a divisive
and condemning world, our unity is rebellion. In an isolated
and fractured world, our companionship is rebellion. In a
world obsessed with certainty and safety, to live in mystery
with hearts ruptured by wonder is rebellion. In a world of
compulsive progress and dissatisfaction, our gratitude is
rebellion. In a world seeking comfort and pleasure, our
compassion is rebellion."

 

http://gallery.mailchimp.com/4cda1dd6bdbe32fbb39b12ba2/files/The_Marriage_Manifesto.pdf

"Mon papa, le mariage et moi"

http://drkellyflanagan.com/2013/04/17/a-daddys-letter-to-his-little-girl-about-her-future-husband/

en français : http://www.huffingtonpost.fr/kelly-m-flanagan/lettre-pere-fille_b_3206105.html

Dear Cutie-Pie,

Recently, your mother and I were searching for an answer on Google. Halfway through entering the question, Google returned a list of the most popular searches in the world. Perched at the top of the list was “How to keep him interested.”

It startled me. I scanned several of the countless articles about how to be sexy and sexual, when to bring him a beer versus a sandwich, and the ways to make him feel smart and superior.

And I got angry.

Little One, it is not, has never been, and never will be your job to “keep him interested.”

Little One, your only task is to know deeply in your soul—in that unshakeable place that isn’t rattled by rejection and loss and ego—that you are worthy of interest. (If you can remember that everyone else is worthy of interest also, the battle of your life will be mostly won. But that is a letter for another day.)

If you can trust your worth in this way, you will be attractive in the most important sense of the word: you will attract a boy who is both capable of interest and who wants to spend his one life investing all of his interest in you.

Little One, I want to tell you about the boy who doesn’t need to be kept interested, because he knows you are interesting:

I don’t care if he puts his elbows on the dinner table—as long as he puts his eyes on the way your nose scrunches when you smile. And then can’t stop looking.

I don’t care if he can’t play a bit of golf with me—as long as he can play with the children you give him and revel in all the glorious and frustrating ways they are just like you.

I don’t care if he doesn’t follow his wallet—as long as he follows his heart and it always leads him back to you.

I don’t care if he is strong—as long as he gives you the space to exercise the strength that is in your heart.

I couldn’t care less how he votes—as long as he wakes up every morning and daily elects you to a place of honor in your home and a place of reverence in his heart.

I don’t care about the color of his skin—as long as he paints the canvas of your lives with brushstrokes of patience, and sacrifice, and vulnerability, and tenderness.

I don’t care if he was raised in this religion or that religion or no religion—as long as he was raised to value the sacred and to know every moment of life, and every moment of life with you, is deeply sacred.

In the end, Little One, if you stumble across a man like that and he and I have nothing else in common, we will have the most important thing in common:

You.

Because in the end, Little One, the only thing you should have to do to “keep him interested” is to be you.

Your eternally interested guy,

Daddy

———

This post is, of course, dedicated to my daughter, my Cutie-Pie. But I also want to dedicate it beyond her.

I wrote it for my wife, who has courageously held on to her sense of worth and has always held me accountable to being that kind of “boy.”

I wrote it for every grown woman I have met inside and outside of my therapy office—the women who have never known this voice of a Daddy.

And I wrote it for the generation of boys-becoming-men who need to be reminded of what is really important—my little girl finding a loving, lifelong companion is dependent upon at least one of you figuring this out. I’m praying for you.

———

Comments: You can share your thoughts or reactions at the bottom of this post.

Audio: To listen to an audio version of this post, click on this post title: A Daddy’s Letter to His Little Girl [If you would like to save it to your device for later listening, right click the link and choose the option to save.]   

Beauty addict

Atterré par la pression subie par les femmes aujourd’hui lorsqu’il s’agit de beauté, un jeune papa a décidé d’écrire une lettre à sa fille, ou plutôt à la future jeune fille qu’elle va devenir ainsi qu’à toutes les autres victimes d’un marketing établissant une norme faussée, dans laquelle il tord le cou aux diktats en leur donnant une définition bien plus valorisante.
Les mots ont un pouvoir. Ils peuvent rendre plus fort comme ils peuvent sérieusement esquinter l’estime de soi d’un individu. Les mots sont partout, nous accompagnent au quotidien et influencent plus qu’on ne veut le croire nos actions et notre vision du monde, ou de nous-même. Quel impact peuvent donc avoir des termes tels que "fini parfait", "infaillible", "sublime à petits prix", si ce n’est la recherche d’une perfection, en surface seulement ? Le Dr Kelly M. Flanagan, psychologue clinicien qui avait déjà ému la Toile en écrivant sur son blog une lettre à sa fille de 4 ans pour le jour où elle se marierait concernant les critères que devra remplir son mari pour qu’elle soit heureuse, s’est posé la question en imaginant comment sa petite les percevrait et a décidé de lui apporter lui-même une réponse dans une deuxième missive. Une réponse qui va certainement à l’encontre des lois du marketing mais qui inspireront bien des femmes !
"Ma chère petite,
Je t’écris ces lignes alors que je me trouve au rayon maquillage de notre supermarché local. Un ami m’a récemment envoyé un message depuis un autre supermarché m’expliquant à quel point il s’y sentait oppressé. J’ai voulu comprendre ce qu’il voulait dire et maintenant que je m’y trouve, je commence à être d’accord. Les mots ont un pouvoir et les mots affichés dans ce rayon ont un pouvoir très fort. Des mots et expressions telles que : Sublime à petits prix, infaillible, fini parfait, force éclatante, pouvoir liquide, optez pour le nude, défiez le temps ou même inversez les effets du temps, choisissez votre rêve, presque nue et beauté naturelle
," explique ce papa en listant les différents termes que l’on peut apercevoir sur les emballages des produits de beauté ou sur les magazines.
"Quand on a une fille, on réalise qu’elle est aussi forte que les autres, une force avec laquelle il faut compter, une âme animée de la même vie, du même feu et de la même passion que n’importe quel homme. Mais en étant assis dans ce rayon, on réalise aussi que la plupart des gens ne la verront pas de la même manière. Ils la verront comme un joli visage et un corps dont ils peuvent profiter. Ils lui diront qu’elle devrait ressemblait à ci ou ça pour avoir de l’importance et de l’influence. Mais les mots ONT un pouvoir, et peut-être, oui peut-être, que les mots d’un père peuvent commencer à concurrencer ceux de ce monde. Peut-être que les mots d’un père pourront délivrer sa fille de ce carcan de honte assimilée par notre société et la mener vers une estime profonde et inébranlable de sa valeur et de sa beauté. Les mots d’un père ne sont pas différents mais ils ont un sens radicalement autre.
Force éclatante : Que ta force ne réside pas dans tes ongles mais dans ton coeur. Puisses-tu discerner en ton for qui tu es et le vivre sans peur et sans doute.

Choisis tes rêves : Mais pas sur les étagères d’un rayon de supermarché. Trouve ce lieu de tranquillité en toi, un vrai rêve y est planté. Découvre ce que tu veux faire dans ce monde et une fois que tu le sais, poursuis ce rêve avec fidélité, intégrité et espoir.

Nue : Le monde veut que tu enlèves tes vêtements. S’il-te-plaît, n’en fais rien. Mais retire tes gants. Ne donne aucun coup. Dis ce que tu as sur le coeur, sois vulnérable, accepte le risque. Aime ce monde où on ignore ce que cela veut dire de s’aimer soi-même. Fais-le à nu, ouvertement, avec abandon.

Infaillible : Puisses-tu constamment et infailliblement être consciente que l’infaillibilité n’existe pas. C’est une illusion créée par des personnes attirées par ton porte-monnaie. Si tu préfères rechercher la perfection, qu’il s’agisse d’une grâce infaillible, pour toi et pour tous ceux qui t’entourent.

Défie le temps : Ta peau va se rider et ta jeunesse se faner, mais ​ton âme est éternelle. Elle saura à jamais jouer et comment profiter et apprécier cette opportunité unique qu’est la vie. Puisses-tu toujours résister au vieillissement de ton esprit.

Fini parfait : Ton fini n’a rien à voir avec l’apparence de ton visage aujourd’hui mais tout à voir avec ce à quoi ressemblera ta vie à son dernier jour. Que tes années soient une préparation pour ce jour. Puisses-tu vieillir avec grâce, grandir avec sagesse et que ton amour devienne assez grand pour y contenir tout le monde. Que ton "fini parfait" soit un accueil serein de la fin et de l’inconnu qui suit, et que cela soit un présent pour toutes les personnes qui te chérissent.
​Ma petite, tu aimes tout ce qui est rose et à frous-frous et je comprendrais tout à fait que le maquillage devienne un jour important pour toi. Mais je prie pour que trois mots restent plus importants, ces mêmes mots que tu me répètes chaque soir lorsque je te pose la question "Où es-tu la plus belle ?" Trois mots si lumineux qu’aucuncorrecteur ne peut les couvrir : "A l’intérieur"."
S’il signe sa lettre en tant que "papa", Kelly Flanagan ne s’adresse pas qu’à sa fille mais bien à toutes ces jeunes filles qui se remettront en question à cause d’une société de consommation qui leur aura inventé des complexes et des lignes de conduite. En espérant parler au plus grand nombre, il se lance dans une lutte contre les diktats de la beauté. "Nous avons du travail devant nous, et il commence dans le coeur de chaque femme", conclue-t-il. Et vous, de quel mot aimeriez-vous corriger la définition ?